• Julie B.

2020 challenge

Allez un dernier mois et on en aura fini de cette année 2020, ciao, bye, laisse-nous maintenant... Sauf qu'il me semble que chaque année c'est quand même un peu la même rengaine. Souvenez-vous en 2019, les attentats en Afghanistan, en Nouvelle-Zélande, l'incendie de Notre Dame de Paris, la mort de Karl Lagerfeld, de Luke Perry (Dylan forever) et de Michel Legrand, les Gilets Jaunes en France, l'ouragan Dorian (ok j'arrête). En décembre 2019 aussi, on n'attendait qu'une seule chose : que 2020 commence !!!!! Aaaah si on avait su ce qui nous attendait...gnac gnac gnac !


Chaque année, on veut vite finir l'année pour fermer la porte aux mauvaises nouvelles et repartir sur de bonnes bases. On attend le 1er janvier comme un nouveau départ pour entamer un chapitre, gonflés à bloc par nos bonnes résolutions : Le corps de J-Lo en juillet, manger 5 fruits et légumes par jour sans compter le raisin pressé (oui le vin quoi) et l'Origan de la pizza, finir commencer ce roman, ramasser des feuilles en forêt pour faire ces trucs DIY avec les enfants, supprimer de notre vocabulaire les mots rrrrr, pffffff, ouuuuh, m&rde, p&tain, c&ier, courir 3 fois par semaine, une fois c'est déjà pas mal. Le 31 décembre à minuit serait une sorte de baguette magique qui remettrait les compteurs à à zéro. On se prend alors à rêver d'une année douce et joyeuse...

Au fond le mois de décembre apporte un peu d'optimisme à chacun d'entre nous, l'envie, l'envie d'avoir envie, l'espoir et ça fait du bien pas vrai ?


Mais à bien y regarder, si l'on se force un peu (allez allez) derrière les drames et les défis, il y a aussi plein de souvenirs joyeux à rassembler en fin d'année ! L'année dernière, j'avais gardé de fabuleux souvenirs : ce week-end incroyable à Marrakech avec mes meilleurs potes, ce voyage en Corse, le mariage de ma meilleure amie, ce stage de théâtre, ce fou rire mémorable avec ma collègue en pleine réunion. Dans le monde, l'année avait aussi été marquée par les avancées spectaculaires sur les énergies renouvelables, le traitement du VIH, les mobilisations pour le climat sans précédent, les innovations contre le gaspillage...Chaque année apporte son lot de drames et d'avancées, de défis et de souvenirs joyeux, de challenges et de plaisirs !


Pourquoi on focus sur les mauvaises nouvelles ? Car notre cerveau retient davantage les expériences négatives, c'est le fameux biais de négativité (Et marque de fabrique des chaines d'info en continu, courage fuyez...). Bien qu'il soit important de ne pas négliger les domaines d'échecs pour essayer d'apprendre comment les prévenir à l'avenir, n'oublions pas d'apprécier les choses qui ont bien fonctionné ! Ouvrons nos yeux et trouvons le positif. C'est ainsi que l'on muscle son optimisme et sa résilience pour affronter (plus) sereinement l'avenir...2021 is coming !!!! D'ailleurs j'en ai parlé pendant une heure en live conférence la semaine dernière ! Si ça te dit de comprendre les effets bénéfiques de l'optimisme (et de me voir remettre ma frange 54 fois en une heure, record battu...) c'est ici !


Alors, pour ce prochain mois, lorsque vous entendrez "2020 démission" pensez plutôt "2020 qu'est ce que je vais garder de toi ?" et puis pourquoi pas le faire désormais chaque mois et chaque jour ? Comme un calendrier de l'avent, allez chercher les petits trésors qui se cachent derrière vos fenêtres...

Bisous et ouvrez les yeux !


Vous souhaitez recevoir la newsletter ou échanger ?

Laissez-moi un message

© 2020 by La Banane